Depuis 2003 nous entretenons des liens avec La Fabrique de Papier recyclé en bouse d’éléphant de Kegalle. En 2014, nous avons mis en place un partenariat pour développer la distribution de leur papier en France. Effectivement les conflits homme/éléphant sont les mêmes que ceux rencontrés en Afrique. Pour garder une   harmonie, il faut développer les activités génératrices de revenus en lien avec la préservation de la biodiversité. La fabrique de papier du Sri Lanka évolue et nous vous proposons un large choix de produits :

– petit bloc note : 5 euros

– grand bloc note : 10 euros

– 20 pages blanches ou couleurs : 5 euros

– carte postale avec enveloppe : 2,5 euros

– carte de visite : 0,70 euros à l’unité et 10 euros les 20.

Nous pouvons réaliser tout type de produits à la carte. Sachez que lorsque vous achetez ces articles vous contribuez à la sauvegarde des éléphants, à la protection des forêts tout en apportant des ressources financières aux populations soucieuses de protéger leur patrimoine naturel.

Pour commander le papier merci de nous envoyer un mail avec vos coordonnées à contact@sensolidaire.org ou passer à la boutique « Artisan du Monde » à Nice

 

 

 

« DÉVELOPPER L’ACCÈS A L’EAU POTABLE DANS LES ÉCOLES PUBLIQUES DÉMUNIES DU SRI-LANKA »

Historique du projet :

Depuis mars 2015, S.A.S. en partenariat avec la M.E.F. mènent des projets pour freiner les conflits entre hommes/Éléphants avec l’aide des volontaires missionnés en congé de solidarité internationale. L’une des solutions pour pallier à cette disharmonie, est la mise en place d’un programme d’éducation à l’environnement entre scolaires sri-lankais et français. « Ce qui fonctionne bien chez toi, ce qu’il faudrait améliorer chez nous…. »Les élèves confrontent leurs expériences pour mieux affronter les défis environnementaux de demain. C’est à partir de ces échanges que nait le projet d’accès à l’eau potable, service inexistant dans les écoles de la région d’Habarana,suite à la guerre entre Tamouls et Cinghalais qui a durée plus de trente ans et fait plus de 80 000 morts.

En  2016, nous collectons des fonds privés pour construire un forage dans l’école de Weragala . En juillet 2016, formation et mission de deux volontaires de S.A.S. pour encadrer la réalisation du forage de l’école de Weragala. Novembre 2016, mission de suivit par deux volontaires en congé de solidarité de S.A.S. , installation de la pompe et test de la qualité de l’eau à l’école de Weragala. En juin 2017, mission exploratoire avec deux volontaires de S.A.S. pour répondre aux besoins d’installation d’un filtre d’eau potable dans l’école de Weragala et de Psudiulwewa dont le système de forage avec pompe existe déjà,  la teneur en fer est trop importante pour être potable. Les résultats sont la nécessité d’installer un filtre en osmose inverse dans les deux écoles.
En aout-septembre 2017, évaluation du projet sur la zone par la coordinatrice et une volontaire. L’école de Weragala va recevoir le système de purification d’eau et pour  l’école de Psudiulwewa le Kit de filtre d’osmose inverse. Nous sollicitons à nouveau des bailleurs, des fonds privés pour réaliser l’acheminement en eau potable dans ces deux écoles proche des zones d’habitat des éléphants sauvages.Agence micro projet